Reportage - Event Nintendo : premiers pas sur la 3DS

Publié le par Trywan

8 juillet 2010 - Nintendo me conviait à une présentation de leurs nouveautés à venir pour la période fiscale 2010 - 2011 et surtout pour une première présentation de leur future bombe: la Nintendo 3DS.

3DS_KidIcarus_00ssHW_E3.jpg 

LMJ-Nintendo3DS 10C'est dans les magnifiques locaux de la Galerie Joseph situé dans le 3ème arrondissement que s'est tenue la présentation Nintendo post E3. Dès mon arrivée, je suis emmené dans les sous-sols afin de pouvoir poser mes mains sur la fameuse 3DS dont tout le monde parle tant depuis sa présentation au salon de Los Angeles.

 

Tête à tête avec la 3DS 

LMJ-Nintendo3DSUne charmante démonstratrice me dévoile alors le programme de cette présentation 3DS d'une durée de 30 mn chrono: le but est bien sûr de montrer l'apport de la 3D dans toutes les applications supportées par la machine. On commence donc par un enchaînement de photos toutes en 3D, alternant prises de vue réelles et images de synthèses des stars de la firme japonaise. Dès leurs apparitions à l'écran, je suis resté stupéfait par l'effet 3D réellement saisissant.On a cette impression de se retrouver devant ces fameuses cartes hologramme à collectionner qu'on peut observer sous plusieurs angles.

 

3D-émos

Puis c'est au tour de l'ami Solid Snake d'entrer en scène avec une séquence vidéo in-game longue de 7 minutes qui se déroule sous mes yeux. La séquence se passe dans la jungle, à l'époque de MGS3: Snake Eater. Dans la peau de Snake, vous vous faufilez et surprenez quelques gardes, traversez un pont suspendu, avant d'affronter dans un duel magistral The Boss! Durant toute la séquence, je suis resté impressionné tant par l'effet 3D que par les qualités techniques de la console qui rien que d'un point de vue graphique, se situent entre la Gamecube et la Wii mais surtout un cran au-dessus de la PSP!

3DS_MGS3D_01ss01_E3.png3DS_MGS3D_02ss02_E3.png

Après cette séquence émotion, un nouveau pot-pourri de vidéo et cinématiques de quelques jeux à venir: Resident Evil Revelations, Mariokart, Street Fighter IV 3D, Ridge Racer 3D ainsi que le magnifique Kid Icarus Uprising. Après ces quelques minutes, il me tardait de pouvoir enfin m'essayer vraiment à quelques démos. Premier essai tout d'abord avec Nintendogs  + Cats. S'il n'était possible de jouer qu'avec trois chiens (pas de chats donc), on retrouvait sans mal tout ce qui a fait le succès du titre avec donc ce petit côté 3D supplémentaire ainsi qu'un système de reconnaissance faciale encore perfectible.

3DS_KidIcarus_02ss09_E3.png3DS_nintendogs_01ss01_E3.png

Le second essai se déroula sur Pilotwing Resort. Deux possibiltiés m'étaient alors offertes: une épreuve d'acrobatie aérienne et une épreuve de jetpack. Graphiquement, il s'agit tout simplement du monde Wii Sport Resort sur lequel on a transposé les épreuves de Pilotwing. Rien de plus mais suffisamment fun pour pouvoir apprécier la jouabilité au poil et l'effet 3D grisant dans les airs.

3DS_Pilotwings_01ss01_E3.png3DS_Pilotwings_02ss02_E3.png

La 3DS sous toutes les coutures

LMJ-Nintendo3DS 04Après cette démonstration, venons-en aux considérations techniques. Pour l'heure, la console que je tenais entre les mains était encore au stade de prototype. Reprenant globalement la forme de la DSi (un écran supérieur pour l'affichage 3D et un écran  inférieur tactil), certains éléments n'avaient pas encore étaient entièrement implémentés comme les boutons START, SELECT ainsi qu'un nouveau bouton HOME, volonté manifeste du constructeur d'utiliser pleinement Internet dans les jeux à venir. Par contre, les deux caméras (résolution 640x480 pixels) en façade étaient bien là, en plus de celle interne: on pouvait dès lors prendre une photo en 3D.  L'arrivée d'un stick analogique vient combler un manque certain à la console notamment pour les jeux à environnements ouverts ou en 3D. Niveau poids, la console semblait plus lourde que la DSi, avec un poids de 226 grammes. On trouvait également les ports carte mémoire SD et pour les jeux DS classiques, la console intégrant un système de détection de mouvements et gyroscopique. Reste à voir l'autonomie de la "bête" qui n'était pas encore arrêtée.

LMJ-Nintendo3DS 02

3D Profondeur versus 3D Relief

LMJ-Nintendo3DS 03Sur le côté de la console, un bouton-glissière permet de basculer à tout moment de la 2D vers la 3D, tout en se calibrant à la vision de l'utilisateur. C'est en passant d'un mode à l'autre que j'ai commencé à saisir le principe : l'effet 3D est provoqué par un décalage en second plan des éléments destinés à l'arrière plan. Nos yeux restants fixés sur les éléments de premier plan qui restent eux à l'identique, cela crée une effet de profondeur bluffant... sans lunettes! On peut donc parler d'une 3D de profondeur, en opposition à la 3D relief nécessitant des lunettes qui va s'attacher à faire ressortir les éléments en premier plan. Nul doute que pareille technologie puissent être repris sur des téléviseurs, évitant tout usage de lunettes. La 3D relief se montre peut-être plus saisissante mais aussi plus contraignante au final.

3DS_HW_02open120_Mono_E3.jpg

Ainsi s'achève ce premier tour d'horizon de la 3DS. La console est pour le moment toujours prévue pour une sortie au printemps 2011 sans aucune précision quant à son prix pour l'instant. Il ne fait aucun doute que l'attente et la frénésie autour de la console ne va aller qu'en augmentant, promettant un bel avenir à la console. L'arrivée de la 3D sur une console portable sera l'argument de choc et devrait amorcé un virage décisif pour la prochaine génération de consoles portables. Pour l'heure, après cette présentation, ce premier rendez-vous s'est montré concluant voire même rassurant. Si le line-up annoncé suit la même voie, Nintendo est tout simplement assuré de renouveller le carton qui avait suivi la sortie de la DS à son époque: l'attente va être longue d'ici 2011...

A lire : Reportage - Event Nintendo : le dernier souffle gamer de la DS

Publié dans EVENT'attitude

Commenter cet article