Spécial Salon E3 2009: conférence Nintendo

C’est à 17h heures françaises en ce mardi que s’est tenue la conférence Nintendo. Une conférence pour le moins attendue car, après une prestation en demi-teinte l’année dernière où la part belle était faite aux casual gamers, l’éditeur japonais avait sérieusement besoin de regagner le capital confiance chez les « gamers » en nous faisant rêver…

Everywhere Mario

Comme l’an dernier, c’est Cammy Dunaway qui ouvre les festivités en nous annonçant le grand retour du plus célèbre des plombiers Mario. Deux ans après Super Mario Galaxy Wii, le revoici dans un jeu intitulé sobrement New Super Mario Bros Wii. A l’image de Little Big Planet, il s’agit d’un jeu multijoueur pouvant se jouer jusqu’à 4 à la wiimote uniquement. Graphiquement, il reprend tout simplement le moteur du New Super Mario Bros sur la petite DS, autant dire que ce n’est pas la claque graphique, mais là n’est pas l’intérêt vous vous en doutez. Dans le concept, on repart sur les mêmes bases que le jeu Zelda Four Sword, à savoir une approche tournée résolument vers la compétition entre joueurs. Les quatre personnages sont visibles à l’écran et des situations nécessitent par moment de collaborer. On retrouve bien entendu tout l’univers graphique et musical propre à la série Mario avec quelques nouveaux ajouts comme des nouveaux costumes. Sortie prévue pour la fin d’année.

Accessoires Story

Après nous avoir rappelé au bon souvenir du succès du Wii Balance Board dans le monde avec ses 15 millions d’unités vendues, Cammy nous annonce de l’arrivée à l’automne prochain de Wii Fit Plus. Suite logique de Wii Fit, cette nouvelle itération améliorera les aspects de coaching du titre avec la possibilité d’élaborer un programme complet de remise en forme en fonction de ses objectifs personnels. Côté ludique, ce sont 15 nouveaux jeux qui feront leur apparition : skate board, jonglage et phases de plateforme sont au programme. Wii Fit Plus devrait faire son apparition dans les rayons à l’automne prochain : c’est grand-mère qui va être contente !

Au tour de Régis Aymé fils de faire son apparition et de nous présenter – ou plutôt prêcher la bonne parole – sur les vertus du Wii Motion Plus via l’arrivée imminente de Wii Sport Resort. C’est donc au travers d’une vidéo de quelques minutes que nous sont présentés l’ensemble des disciplines présentes dans ce jeu qui pour rappel sera vendu avec le nouvel accessoire. Vous pourrez donc vous adonner aux joies du tennis de table, golf, tir à l’arc, canoë kayak, lancé de frisbee, tir au panier, kendo et enfin à la chute libre en parachute. Tout un programme en somme pour mettre en avant les apports du Wii Motion Plus. Mais Wii sport Resort ne sera pas le seul jeu à avoir le droit au Wii Motion Plus puisque Tiger Woods 09, Grand Chelem Tennis ainsi que le prochain Virtua Tennis 09 auront aussi droit au privilège d’être proposé en pack avec l’accessoire.

Notons également l’arrivée de Red Steel 2 ainsi que d'un nouveau Final Fantasy Chronicles sous titré "Crystal Bearers" qui exploiteront tous deux  l’accessoire pour une expérience d’immersion jamais vu selon l’éditeur. Preuve s’il en est que Nintendo souhaite s’ouvrir d’avantage vers les éditeurs tiers. Sortie toujours calée pour le 26 juillet prochain aux Etats-Unis.

DS Show

On passe à l’univers de la console portable DS avec l’annonce tout d’abord de l’arrivée prochaine sur le continent américain du troisième volet de la saga Mario & Luigi, déjà disponible au Japon. Intitulé Bowser’s Inside Story, sa date de sortie est prévue pour l’automne prochain. Autre RPG à faire son apparition mais plus étonnant, le retour de Golden Sun, six années après une apparition plutôt remarquée sur Game Boy Advance. Entièrement en 3D, les premières images sont prometteuses avec notamment des invocations façon Final Fantasy plutôt réussies.

Vient ensuite la présentation de COP The Recrut, nouvelle création de l’éditeur Ubi Soft : le jeu marie phases de course poursuites et phases de tirs à la troisième personne enrobé par une intrigue policière. Avec ses faux airs de GTA en 3D, on attendra de voir la mouture définitive avant de juger sur pièce. On passera la présentation de Style Mode DS dont le titre parle de lui-même, pour s’arrêter sur l’annonce de l’arrivée prochaine sur le service DSiWare de Mario vs Donkey Kong 2 : Mini Marchs Again. Outre de nouveaux tableaux, un éditeur de création de ses propres tableaux sera intégré. C’est aspect créatif est également mis en avant dans le prochain WarioWare DS lui aussi annoncé où il vous sera possible de créer vos propres jeux.

Le joue de tout le monde

L’intervention de Cammy se conclue par l’arrivée prochaines d’une nouvelle fonction sur la DSi qui est celle de pouvoir envoyer via sa console en wi-fi ses photos sur le portail communautaire Facebook, à l’image de ce qu’a annoncé Microsoft pour sa console hier.

Le dernier mot reviendra à Satoru Iwata. Après un speech particulièrement « marketeux » sur l’analyse des profils de la population jouant aux jeux vidéo, Satoru nous fait remarquer que si les bons jeux auparavant étaient uniquement ceux qui mettaient en valeur l’adresse et le talent, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Entendre par « bon », « ceux qui se vendent bien » désormais. Preuve est faite que Nintendo se veut résolument proche de tous les profiles des utilisateurs de leurs jeux, qu’ils soient joueurs ou occasionnels.

De cette politique est sorti de l’imagination de Nintendo un nouvel accessoire, le Wii Vitality Sensor. De l’aveu de Satoru, cet accessoire va apporter une nouvelle expérience de jeu puisqu’il permet de révéler ce qui nous est invisible au quotidien comme les émotions, la nervosité ou le degré de stress. Satoru annonce qu’à l’avenir des applications concrètes verront le jour et feront de cet accessoire un instrument indispensable pour se relaxer. Mouais… ce sont les concepteurs de cet accessoire qui doivent être un peu trop relaxé car on se demande ce qui a bien pu passer par leur tête pour avoir conçu un tel objet…

La punaise du salon

La conférence se termine enfin sur des annonces enfin plus alléchantes. Après la diffusion de quelques trailers des deux prochains rail-shooters survival horror, Resident Evil : Darkside chronicles et Dead Space Extraction, Satoru lâche enfin le morceau : les premières images de Super Mario Galaxy 2 et Metroid : another M. Le premier est la suite logique Super Mario Galaxy : nouveaux mondes, nouvelles phases de plateformes, le gameplay reste identique à l’opus précédent et se montre toujours aussi attrayant visuellement. On notera le grand retour de Yoshi au côté de Mario. Pas de date de sortie annoncée pour le moment.

Le second titre est développé à ma grande surprise par la Team Ninja en collaboration avec Nintendo. Créateurs de la série Ninja Gaiden et Dead or Alive, il s’agit finalement de la seule réelle satisfaction pour les gamers de cette conférence en terme d’annonces. On retrouve Samus qui revient au source de la vue 2D avec une réalisation 3D explosive. J’attend sa sortie avec impatience en tout cas car ce premier trailer est pour le moins très prometteur. Gageons que la talentueuse nouvelle Team Ninja sans son charismatique Tomonobu Itagaki saura nous concocter un jeu aux petits oignons niveau challenge.

Everyone's Game (ou presque...)

En conclusion : que dire si ce n’est que Nintendo a une nouvelle fois déçu ses fans de la première heure lors de cette conférence. On ne peut s’empêcher de mesurer l’écart en terme de positionnement qu’il y’a entre Nintendo et ses deux autres concurrents, un écart autant stratégique que politique. Il faut se rendre à l’évidence : la politique de Big N est de proposer des jeux pour tous et qui conviennent à tous. Point. Une intention louable, certes, mais qui risque de marginaliser davantage les vrais joueurs qui ne se retrouvent presque plus dans le catalogue de l’éditeur.

Satoru prêche la bonne parole: "Je vous aime tous (moi non plus)"

Hormis quelques titres comme Metroid : Another M, Golden Sun, l’annonce d’un nouveau Zelda sur Wii hors conférence et à la rigueur Super Mario Galaxy 2, pas grand-chose à se mettre véritablement sous la dent ces prochains mois. On peut également regretter l’absence d’annonce de nouveaux jeux mettant en avant les nouvelles fonctionnalités de la DSi pourtant promis il y’a un an. Et toujours pas de successeurs à la Wii. A l’heure où Sony et Microsoft fourbissent leurs armes à coup de technologie de système de reconnaissance de mouvements particulièrement sophistiqués et impressionnantes, Nintendo fait plus que jamais  figure d’outsider capitalisant sur ses gloires et succès passés et poursuite de la conquête du grand public au sens large. A en juger la réaction de l’assistance des spécialistes présents lors de la conférence, on ne peut pas dire que cette position est soulevé un enthousiasme particulier, c’est le moins qu’on puisse dire… 
mouais... mouais... bof... (bâille)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :